Bilan du 114, numéro d’appels d’urgence.

114

RAPPEL

Le 114 est un numéro d’appels urgence, par SMS ou par fax.

Il permet d’être mis en contact avec le SAMU, la police ou la gendarmerie,

et les sapeurs-pompiers. C’est un numéro créé spécialement pour les sourds,

les malentendants, les sourdaveugles et les personnes aphasiques

(personnes qui ont des difficultés à parler, à comprendre l’oral ou l’écrit).

Le 114 a été créé en 2011. Il est gratuit et peut être utilisé partout en France sauf

dans les DOM-TOM (La Réunion, Guadeloupe…). Il est géré par le CHU de Grenoble.

CHIFFRES

Ce service d’urgence reçoit en moyenne 10 000 appels par an.

C’est moins que ce qui était prévu. Trois équipes de 3 personnes travaillent

dans ce service pour qu’il soit accessible 24 h / 24 du lundi au dimanche,

toute l’année. Certains salariés sont sourds.

Le 114 coûte environ 2,5 millions d’euros par an à l’État.

EVOLUTIONS

Le bilan explique que le 114 n’est pas encore accessible à tous.

Les SMS et les fax sont « inadaptés » pour les sourds qui sont en difficulté avec l’écrit.

Dès le début du projet du 114, il était prévu de le rendre accessible « en conversation totale »

c’est-à-dire avec la possibilité d’utiliser la visioconférence pour communiquer en LSF,

par tchat, à l’oral… Le 114 doit aussi devenir accessible dans les DOM-TOM,

mais aucune date n’est communiquée. De même pour les personnes sourdaveugles

ou aphasiques, rien n’est dit sur la prise en compte de leurs handicaps.

Le bilan précise aussi que le Centre Relais pour sourds et malentendants doit ouvrir

en octobre 2018. Ce Centre Relais, gratuit, sera pour tous les appels (personnels, professionnels…).

Il permettra de communiquer en LSF (visioconférence avec un interprète), en LPC, par écrit…

Il est proposé que le 114 et le Centre Relais s’organisent

pour travailler ensemble.

×