Du 31/05 au 03/06/18 : Danse « Compact » + « Sous le plat fond » (1ère partie) à Paris (9ème)

Compact

Crédits photo © Laurent Paillier
Conception affiche Vincent Quenot

I.V.T. : 7 Cité Chaptal, 75009 Paris

Info et réservation : http://ivt.fr/spectacles/411

Compact

« D’abord, on ne s’y retrouve pas. Des pieds (combien ?),

des jambes (à qui ?), deux têtes (vraiment ?), l’imbroglio

anatomique qui surgit sur le plateau ne ressemble à rien et

fait fi de tout. Clair qu’il s’agit de corps enchevêtrés. Opaque la façon

dont ils sont imbriqués, chamboulés au point de rendre impossibles

 toutes identification et reconstitution logiques, et c’est troublant et beau à la fois. (…)

Impossible de décoller les deux partenaires pendant les trente minutes

que dure ce spectacle. Ils remplissent non seulement le contrat de rester

cimentés mais de déployer de multiples mouvements tous plus épatants

les uns que les autres. Aucune psychologie facile dans cette fusion mais

le pur attrait physique de deux corps aimantés irrésistiblement ».

Rosita Boisseau, Le Monde

Mêlant techniques de hip-hop et danse contemporaine,

les deux danseurs s’imposent pour ce spectacle la contrainte du contact

extrême et permanent, tels deux siamois. A l’heure des réseaux sociaux,

le « contact permanent » est chose répandue. Mais on s’amuse ici à transposer

cette idée dans les corps…

1ère partie : Sous le plat fond

"Sous le plat fond" est l'espace d’un moment, un univers étrange,

une femme instable, retrouvant un certain calme une fois sur les mains,

et s’entourant de fidèles amies fictives, preuve de sa douce folie… une certaine

métaphore de la vie… La femme titubante bascule de l’autre côté,

là ou les démons sont des anges, et l’odeur de la mort, le doux parfum

d’un chemin moins obscur…

Ce mélange subtil d’équilibres sur les mains et de contorsions est associé

à une gestuelle expressive inspirée de la langue des signes…

Travail en co-écriture avec Tao Maury.

×