Le centre relais téléphonique ouvrira en 2018 !!

C’est officiel : le centre relais téléphonique

pour sourds, malentendants… ouvrira en

octobre 2018, partout en France et,

bien sûr, dans les DOM-TOM aussi.

Le décret d’application apporte des précisions

sur la mise en place du centre relais,

sur les services clients et sur les services publics :

 

Appels entre les personnes

Le centre relais pourra être utilisé par les sourds,

les malentendants, les sourdaveugles et les personnes

aphasiques (qui ont des difficultés de

communication). Le centre relais leur permettra

de téléphoner ou de recevoir des appels en LSF,

en LPC, avec une traduction écrite en direct ou

dans un mode de communication adapté aux

personnes aphasiques.

Le service d’accessibilité sera gratuit :

1 heure par mois à partir du 7 octobre 2018 ;

3 heures par mois à partir du 1er octobre 2021 ;

5 heures par mois à partir du 1er octobre 2026.

Le service sera ouvert : à partir du 7 octobre 2018,

du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 19 h (pas les jours fériés) ;

à partir du 1er octobre 2021, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 21 h,

le samedi de 8 h 30 à 13 h (pas les jours fériés) ;

et à partir du 1er octobre 2026, 24 h sur 24 tous les jours.

 

Services clients des grandes entreprises et services publics

Les grandes entreprises (qui gagnent plus de 250 millions d’euros)

et les services publics devront avoir un service téléphonique

accessible aux sourds, malentendants…

Ils devront proposer gratuitement un accès en LSF,

 

LPC, traduction écrite en direct

Pour les grandes entreprises, ce service téléphonique

devra être mis en place à partir du 7 octobre 2018 pour la moitié

(ou plus) des horaires de leur service clients ;

et à partir du 1er octobre 2026 pour la totalité des horaires

de leur service clients.

Pour les services publics, cette accessibilité sera ouverte

à partir du 7 octobre 2018 pour les services publics gérés par l’État ;

à partir du 7 octobre 2020 pour les services publics gérés par les régions,

les départements et les villes de plus de 10 000 habitants ;

et à partir du 7 octobre 2021 pour les services publics gérés

 par les villes de moins de 10 000 habitants.

Elle sera mise en place à partir du 7 octobre 2018 pour

la moitié des horaires d’ouverture de l’accueil téléphonique ;

et à partir du 1er octobre 2026 pour la totalité des horaires.

Qualité et contrôle

Les professionnels de l’accessibilité téléphonique

devront être diplômés.

Par exemple, les interprètes devront avoir une maîtrise (bac +4)

ou un master (bac +5) d’interprétation en LSF-français.

Les codeurs devront avoir une licence (bac +3) de LPC.

Tous les 6 mois, l’accessibilité téléphonique sera contrôlée

Pour vérifier sa mise en place et sa qualité.

Les avis des citoyens sourds, malentendants... seront importants

pour améliorer ces services.

Testé par le Président de la République

Mercredi, le Président François Hollande a testé le centre

relais en présence d’associations de sourds (FNSF, Aditus…).

Il a vraiment pu comprendre l’importance de ce service.

Voici une vidéo de sa déclaration interprétée en LSF, mais sans sous-titres :

www.facebook.com/elysee.fr/videos/10155221498500350/

×