Les malentendants peuvent avoir des aides pour les détecteurs de fumées !

Source : Audition-info.org

Publié le vendredi 12 juin 2015

Gilles paire fotolia

Photo : Gilles Paire - Fotolia.com

« Dans une réponse parlementaire publiée le 23 avril, le ministère des Affaires sociales confirme qu’il existe des aides financières

pour installer un détecteur automatique avertisseur de fumée, Daaf, adapté aux personnes souffrant d'un handicap auditif.

Obligatoire depuis le 8 mars 2015 dans tous les logements, mais avec un délai supplémentaire fixé au 31 décembre,

ces Daaf pour sourds et malentendants coûtent en effet plus cher que les appareils classiques.

Or, lorsqu'au moins un des résidents souffre d'un handicap auditif,

un appareil fonctionnant autrement que par un signal sonore doit être installé.

Certains fabricants ont développé des systèmes avec un coussinet vibrant, pour prévenir des incendies nocturnes, associé à un système lumineux.

D’autres utilisent des dispositifs basses-fréquences ou de fortes odeurs.

Pour bénéficier de ces aides, il est nécessaire d’être éligible à la prestation de compensation du handicap et

 d’en faire la demande à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) auprès du Fonds départemental de compensation du handicap.         

Le montant maximal accordé au titre des aides techniques est de 3 960 euros pour trois ans et dans la limite de 75 % du prix.

Les frais d'installation du détecteur par un professionnel peuvent être pris en charge. »

Voir la réponse parlementaire :

Obligation des alarmes incendies pour les sourds et malentendants http://www.senat.fr/questions/base/2014/qSEQ141013416.html

×